Bitwise a mis beaucoup d’argent pour son fonds BTC

Au cours de l’année écoulée, Bitwise – une société de gestion d’actifs cryptographiques – a réussi à mettre environ 9 millions de dollars pour son fonds Bitcoin.

Bitwise se développe rapidement

Un formulaire réglementaire déposé auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis discutait des données et suggérait que l’argent provenait de plus de 40 investisseurs distincts. L’investissement minimum s’élevait à un peu moins de 4 000 $.

Les documents ont été déposés auprès de la SEC après que Bitcoin Method a annoncé qu’il changeait son nom de Bitwise Bitcoin Fund, LLC en simplement Bitwise Bitcoin Fund. On ne sait pas ce que fait la suppression des lettres LLC pour le nom, mais bon… à chacun son propre. Quoi qu’il en soit, les gens peuvent participer à investir dans le fonds chaque semaine de la même manière que les fonds communs de placement fonctionnent.

Bitwise Bitcoin Fund est une société relativement nouvelle en ce sens qu’elle n’a été créée qu’en 2018 et n’a donc que deux ans. Au cours de la période d’investissement initiale, l’entreprise n’a réussi à mettre qu’un peu plus de 150 000 $, ce qui signifie que Bitwise a vraiment parcouru un long chemin en un laps de temps assez court. En 2019, l’entreprise a réussi à lever plus de 4 millions de dollars, et 2020 a été sa plus grande année, compte tenu de la différence de près de 5 millions de dollars entre cette année et la dernière.

Il devient clair que les investisseurs institutionnels jouent un rôle plus important dans les espaces bitcoin et crypto et qu’ils commencent à considérer le bitcoin comme une sorte de «valeur refuge». Un outil potentiel pour protéger sa richesse en période de conflit économique. Les monnaies Fiat telles que le dollar américain continuent de baisser régulièrement et le bitcoin est considéré comme une monnaie de remplacement ou quelque chose qui peut protéger ses finances.

Beaucoup de changements dans l’espace

Le responsable de la recherche chez Bitwise Matthew Hougan a expliqué dans une récente interview:

Il y a un an, les conseillers étaient surtout intéressés par la cryptographie. Maintenant, ils commencent à investir. Il y a un an, les conseillers faisaient de petits investissements personnels dans nos fonds. Maintenant, ils allouent un pour cent, deux pour cent ou plus à tous leurs portefeuilles clients. Il y a un an, les conseillers s’inquiétaient des risques majeurs lorsqu’ils investissaient dans la cryptographie et ne voulaient pas se tenir au cou et être les premiers. Maintenant, ils craignent davantage de prendre du retard sur leurs pairs et de paraître déconnectés des clients. Ce dernier changement a été assez significatif. Les conseillers estiment de plus en plus qu’ils doivent être prêts à parler aux clients de la cryptographie. Cela s’explique en partie par les récents retours. Une partie est tirée par l’institutionnalisation croissante de l’espace (Fidelity, CME, etc.), et une partie est tirée par les conditions macroéconomiques. Nous sommes encore tôt dans cette transition, mais il mûrit rapidement. Je pense que vous verrez les flux de cet espace vraiment augmenter au cours des 12 prochains mois.


Bitcoin Dominance Rate (BTCD) regaining strength but still facing resistance

The BCTD follows a long term descending resistance line, as well as a short term second.

Technical indicators are uncertain with a bearish tilt, especially in the short term.

BTCD rose during rapid increases in the price of BTC

The Bitcoin Dominance Rate (BTCD) may have increased over the past week, but it has not yet passed a crucial resistance level, and below which the trend is still considered bearish.

In September 2019, the BTCD peaked at 73.02% but has since declined below a descending resistance line.

The rate has now fallen below the 62% area, which twice resisted in 2018 and 2019, before serving as support in January 2020.

BTCD in a delicate situation

If the BTCD does not regain this area, it would suggest that it has relapsed within its previous range and could decline as much as 53%.

Technical indicators are showing signs of a turnaround. The weekly RSI shows a bullish divergence, in addition to is in the oversold region. In the last divergence, although it was bearish, the rate had just reached the aforementioned high of 72%, and then began its current decline. At the time, however, this was a triple divergence, while the current divergence is double.

Neither the MACD nor the Stochastic Oscillator are giving us any sign of a turnaround. On the contrary, the Stochastic Oscillator rejected a bullish cross.

Crypto trader @ anbessa100 shared a BTCD chart showing the rate is up from its low at 59% the week of September 6-13. She predicts, however, that the BTCD will soon reach resistance, before declining.

BTC’s dominance rate is also following a shorter-term descending resistance line established since May. This line is reinforced by the 50-day moving average (MA), which has so far rejected the rate five times.

Technical indicators are mixed. The Stochastic Oscillator has formed a bullish cross and is now rising, but previous similar events have not produced significant gains. The RSI has generated hidden bearish divergences.

There is therefore not enough data to indicate that a turnaround could take place.

The short-term chart is bearish. The BTCD started to decline after the RSI generated bearish divergences. The MACD is also in decline and the Stochastic Oscillator has formed a bearish cross.

If the 0.618 fibonacci level of the recent rise (to 60.10%) does not hold up, it would drastically reduce the chances of the upward movement resuming. A decline below 59% would practically confirm that the rate will continue to decline.

Since the rapid decline at the beginning of September, the BTCD has shown a gradual decline as the price of Bitcoin has risen .

Having said that, since BTC accelerated its upward movement, BTCD has also started to rise.

This is a common situation, where sudden movements in the price of BTC cause the BTCD to rise. Conversely, a consolidation of the price causes a decline in the rate.

Bitcoin’s price is shown in blue in the graph below:


Almost 1 Million USDT Lost With Single User Error

An anonymous user accidentally sent $ 1 million in USDT to Swerve’s governance contract.

These funds initially appeared to be permanently locked in, but now a refund appears possible thanks to Tether’s help.

Binance plans to set up a security system in order to prevent such incidents from happening in the future

As DeFi continues to develop at light speed, a series of regular events keep reminding us of its potential dangers, especially in inexperienced hands.

According to a post published on September 8, a user accidentally sent a million dollars in Tether (USDT) to the wrong address.

A novice just sent 1 million USDT directly to the Swerve Finance contract.

Swerve Finance, a fork of the popular Bitcoin Trader, is a fair liquidity pool launched on Ethereum and designed for stablecoin trading. The user in question attempted to deposit funds on Swerve, but sent them directly to the pool governance contract.

This action is similar to sending an email to a non-reply address. However, in this case, there is no “send without reception” message. The user no longer owns the email once sent, and the email itself was worth a million dollars.

The cancellation of such a transaction via Swerve is only possible if the smart contract has a function that allows it. Since Swerve does not have this feature, USDTs deposited at the address therefore appeared to be stuck and permanently lost.

Tether USDT Burn Treasury

However, shortly after the incident, Tether technical director Paolo Arduino pledged to help recover the funds. Mr Arduino urged the user to apply to Tether Customer Service and said that if the funds were in ERC20, they “should be recoverable”.

In this case, the user simply needs to prove that the funds have been “burned”, and Tether returns them in full.

Changpeng Zhao, founder and CEO of Binance , responded to the news by saying that the exchange will work on putting in place safeguards to prevent such mistakes from happening in the future.

We will be implementing a feature to prevent people from sending funds by mistake to contract addresses we support from #Binance.

We also refunded people who inadvertently sent BNBs to the smart contract address when we switched back to mainnet. Someone won $ 250,000.

This is not the first time that someone has sent LP funds directly to a governance contract. On August 30, an exchange called Gate.io allegedly made the same mistake with SushiSwap , for an amount of $ 400,000.


Ethereum surpasse-t-il BTC à une échelle technique?

Aujourd’hui n’est pas une bonne journée pour Bitcoin . Non seulement le prix de la monnaie a chuté de plusieurs mètres, mais il semble qu’Ethereum – la deuxième plus grande crypto-monnaie au monde et le principal concurrent de BTC – commence à dépasser l’actif de plusieurs manières .

La blockchain Ethereum: une nouvelle maison pour BTC?

Pour être juste, le prix d’Ethereum est loin de celui du bitcoin. De plus, la capitalisation boursière n’est pas aussi forte, mais le bitcoin joue maintenant la deuxième banane à Crypto Cash d’une manière majeure: la quantité d’emballage de bitcoin qui se produit sur la blockchain Ethereum.

Jusqu’à présent, le bitcoin pourrait potentiellement être «enveloppé» sur la blockchain ETH via plusieurs jetons ou actifs basés sur l’ETH, y compris le WBTC qui a explosé en popularité depuis le premier semestre de l’année. En fin de compte, il y avait plus de BTC enveloppé sur la blockchain ETH le mois dernier que de nouvelles pièces extraites par les mineurs de crypto.

L’emballage de bitcoin sur ETH présente de nombreux avantages allégués. Par exemple, il est largement admis que cela rendrait potentiellement le bitcoin compatible avec les contrats intelligents. En outre, il pourrait prétendument libérer de nouvelles capacités – telles que le prêt – aux traders, tout en rendant la monnaie utilisable sur des plates-formes de trading décentralisées.

Les analystes de Glassnode ont écrit dans un rapport récent:

Cela présente un dilemme intéressant pour le bitcoin. Bien qu’il ait clairement plus d’utilité après avoir été converti sur la blockchain Ethereum, sa valeur sous-jacente ostensible provient des 68 térawattheures de puissance nécessaires à la sécurisation de la blockchain Bitcoin chaque année. Combien de bitcoin doit-il migrer vers Ethereum avant que la nécessité de la blockchain Bitcoin elle-même ne commence à être remise en question? Et, si cela se produisait, qu’est-ce qui soutiendrait la valeur du bitcoin sinon les énormes quantités d’énergie nécessaires pour maintenir son existence?

Pourtant, bien que les choses se passent extraordinairement bien pour Ethereum au moment de la rédaction de cet article – jusqu’à présent, le prix de la monnaie a explosé d’environ 300% depuis le début de l’année – il est injuste d’exclure complètement le BTC ou de le compter d’une manière ou d’une autre. Bien que le prix de l’actif puisse fléchir au moment de la publication, de nombreux analystes estiment toujours que l’actif est susceptible de se redresser dans les semaines ou les mois à venir.

Nous ne pouvons pas encore compter sur Bitcoin

Jon Pearlstone de la renommée de Crypto Patterns , par exemple, a récemment commenté:

Depuis la cassure du bitcoin au-dessus du niveau de prix clé de 9500 $ fin juillet, le bitcoin a varié entre 10500 $ et 12500 $. Bien qu’il y ait des signes baissiers, les haussiers ont l’avantage avec une tendance haussière sur le graphique hebdomadaire. L’objectif est de l’ordre de 15000 $, ce qui serait un nouveau test du sommet de 14000 $ en 2019. Si le bitcoin peut dépasser ce niveau de résistance avec un volume élevé, il existe des modèles à plus long terme avec des prix beaucoup plus élevés, à commencer par un test de sommets historiques d’environ 20000 $.